"La mort du COS"

"On rase gratis"

"Radiation des retraités"

Et encore quoi comme ânerie?

Une chose est sûre, les auteurs de ces propos souhaitent vivement conserver leurs intérêts personnels et/ou défendre l'administration contre une implication réelle de celle-ci pour de réels progrès sociaux envers les agents de la ville, du CCAS ou du SIAD.

EXIGEONS LE COS ET LE CNAS POUR L'ENSEMBLE DU PERSONNEL et pas uniquement pour les agents de la CASQ!--->  COS_CNAS_l_in_galit__